lundi, 05 novembre 2018 17:32

AMENDEMENT DUPUIS POUR ISABELLE STIBBE

Il était une fois un libraire futé,

Un rien las de jouer sans fin l'haltérophile

Empilant les cartons sans les lire, flouté

Dans son désir précis de savourer tranquille

Un bon bouquin, un bon café : sa vocation.

Publié dans Livres