mercredi, 18 mars 2020 10:09

Le défi "Bons plans" #InCasa

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une page d'annuaire. Comme un plan. Sur mon Facebook, depuis quelques jours, fleurissent de belles intiatives en ces temps de confinement : centaines de films gratuits, musées virtuels ouverts, opéras gratuits, sans compter les traditionnelles bibliothèques virtuelles, merveilles et autres pépites du net. En cette fête ajaccienne de la Miséricorde, je me lance dans une tentative de synthèse, à la Yahoo! ou Nomade de grand-papa, mais à ma sauce. Aidez-moi à faire une belle page, utile, citoyenne, pour servir les millions de francophones qui sont lâchés sur le net comme dans une pâtisserie gratuite, sans avoir forcément les compétences en pâtisserie virtuelle ou un pâtissier pour les guider.

"La vraie vie est oblative."

José Bartholomei

 

"Quel magnifique bibliothécaire tu aurais fait"

Le vénérable Jorge à Guillame de Baskerville, dans Le Nom de la Rose d'Umberto Eco

 

Un mot avant de commencer à référencer pour vous expliquer l'illustration que j'ai choisie, le pourquoi, le comment. C'est le plan de la bibliothèque interdite, image de la bibliothèque infinie de Borges, dans le roman Le Nom de la Rose d'Umberto Eco, qui est un de mes maîtres spirituels. Vous connaissez peut-être le film avec Sean Connery. Il me semble même qu'il y a eu une autre adaptation, que je n'ai pas vue. Croyez-moi, le livre est encore au-dessus de toute adaptation, ou alors, il faudrait faire plusieurs films. Regardez ce plan. Vous n'y comprenez rien. Et pourtant, en cherchant bien, peut-être un peu. Et pourtant, en lisant le génial Umberto Eco, tout devient clair. J'espère que les éditions Grasset nen m'en voudront pas de cet usage de mon droit de citation. Achetez, achetez, achetez en masse Le Nom de la Rose dès que vous en aurez l'occasion, et préparez-vous à un régal de lecture.

 

En attendant, retour à de vieilles amours : le référencement. Jadis, j'ai sévi sur Auteurs.net, où on ne se débrouillait pas si mal, même si on passait trop de temps sur chaque site pour en parler trop longuement, ce qui a fini par générer une usine à gaz ingérable... et finalement passée à la trappe par le groupe de presse, alors que tout n'était pas bon à jetter. Mais dont acte, il y a prescription. L'idée, ici, sur Quelquesplumes.info, serait de retrouver un peu d'air nostalgique de la vieille nétiquette, du temps où les pages de liens entre sites étaient une politesse presque obligatoires. L'évolution du Net m'a fait perdre cet outil, je trouve ça dommage. Je n'ai pas du tout envie de me relancer dans l'industrie des usines à gaz, juste de fournir un plan modeste et perfectible, une série de "bons plans" que je vous invite à commenter et amender en bas de page pour l'amélioration de ce mini-annuaire. Je cherche des merveilles si possibles enfouies, des pépites, des joyaux qui dorment dans l'oubli, des pyramides de MP3, des cathédrales de pixels, des initiatives qui pourraient être emportées par les "murs" Facebook, qu'on devrait plutôt appeler des ruisseaux, fleuves ou torrents.

Mon HTML étant rouillé, et la situation urgente (les francophones risquent de s'ennuyer ferme à la maison et de déprimer), je repousse la jolie mise en page à plus tard et sans plus attendre, commence pour vous un petit Abécédaire qui, je l'espère, vous permettra de passer du bon temps. Pascal disait, en substance : "Misère de l'homme qui ne peut rester en lui-même dans une chambre vide." Et Baudelaire lui répondait, toujours en substance : "Le monstre des monstres, c'est l'Ennui." Puisse votre fournisseur d'accès Internet faire le job aussi bien qu'Ornage pour moi. Vous n'êtes pas seul dans une chambre vide tant que le net nous relie. Mon voeux le plus cher est que ce temps que j'aurai donné, en pure oblation, pendant cette période d'épidémie, pendant que d'autres se battent en première ligne sanitaire, vous soit agréable et utile. Insultes, remarques, coups de mains ou de pieds bienvenus en commentaire ou par mél.

 

A

Auteurs

Rimbaud ici ou : C'était une loi empirique, dans les années 2000 : le poète Rimbaud inspirait des sites à la fois fournis et d'une esthétique très supérieure à la moyenne. J'en retrouve facilement deux aujourd'hui, à toute vitesse, quitte à y revenir ces jours-ci. Combien de sites d'auteurs les réseaux sociaux n'auront-ils pas découragé, de manière injuste, privilégiant le chronologique au thématique ? Il serait peut-être temps de se recentrer un peu. La poésie revient à la mode, même chez les éditeurs, il paraît. C'est, malgré tout, un peu de printemps des poètes. Et le météore Rimbaud en est l'un des plus grands.

Tolkien

JRRVF : JRRVF est le plus ancien site français sur la toile dédié à l'oeuvre de JRR Tolkien, génial écrivain autour des bienconnus Hobbit et Seigneur des Anneaux, entre autres. JRRVF propose commentaires, essais, articles et discussions à travers le site et son forum. A l'occasion de la sortie des films de Peter Jackson, je m'étais battu, et j'avais obtenu que ce site décroche le titre de "site littéraire de l'année" pour le magazine Lire. C'était amplement mérité. Il a l'air encore plus beau aujourd'hui. Et puis qui sait, le confinement, c'est peut-être aussi une belle occasion de relire ou revoir du Tolkien, si vous l'avez sous la main... ou de vous mettre aux langues elfiques, pour lequelles vous trouverez des ressources à partir de JRRVF.

B

BD

BD zoom : Portail BD généraliste, pour s'informer sur la BD.

Iznéo : Catalague de BD numérique, maintenant que les librairies sont fermées et que NON, sauf pour Virginie Lloyd, toute règle a une exception, on ne me fera JAMAIS recommander Amazon.

Bibliothèques virtuelles

ABU : Un fossile d'un autre temps. Une p'tite étoile qui a l'air morte, mais que j'aime beaucoup, parce qu'elle est simple, claire, qu'elle passe inaperçu comme un bug dans la Matrice. L'Association des Bibliophiles (ou BiblioFiles) Universels est bien entendu un clin d'oeil à Aboulafia, l'ordinateur clé du Pendule du Foucault d'Umberto Eco (donc, je suis de mauvaise foi). Ce n'est peut-être pas la plus grande bibliothèque virtuelle du net, mais vous m'en direz des nouvelles, comme d'un manoir englouti, probablement oublié sur un serveur, et qui est là par rémanence.

BnF : A toute reine tout honneur : la Bibliothèque nationale de France. On peut moquer, sur place, l'idée sotte et grenue de mettre les lecteurs, qui ont besoin de lumière, en sous-sol... et les livres, qui ont besoin d'être à l'abri de la lumière, dans des tours. On peut moquer l'esthétique de table basse renversée, le prototype étrange d'évacuation d'eau efficace quand l'eau s'écoule de bas en haut auquel elle a donné lieu. N'empêche, sur Internet, un GROS travail a été fait... et je donnerais cher pour être parmi la trentaine de privilégiés qui ont accès, dans des conditions de conservations optimisées, à l'orignal des épreuves de Fleurs du Mal, par exemple, annotées rageusement par Baudelaire en personne ou encore aux originaux des merveilles médiévales. Lot de consolation immense, on a scanné à tour de bras. La sagesse du net dit : "Tant qu'on aura plus de mal à remplir les bibliothèques gratuites que les stades payants, ce pays aura des problèmes." Maintenant qu'on ne peut plus aller au stade, une bonne idée d'aller à la Grande Bibliothèque, non ?

Ebooks libres et gratuits : Sans DRM, pour les intimes. Pour les autres, de quoi piocher plus qu'abondamment quand on a pas eu le temps de passer à la librairie avant le confinement ou que les étagères de livres sont restées au village ou dans la résidence secondaire. Principalement des textes du domaine public, bien entendu. Mais aussi du contemporain. Soutien financier bienvenu et mérité.

Le projet Gutenberg : Une des plus célèbres, à juste titre. Un must !

Bucolique

L'Atelier de Calcassac : On ne choisit pas où passer le confinement ni toujours la vue de sa terrasse. La mienne, IRL, donne, imprenable, paradisiaque, sur la Méditerranée. Mais je suis en bicolation imaginaire à Calcassac, chez Orchia d'Orio (Voir Piano, orgue, orchestre) , au-dessus du poulailler, pour être précis. Depuis 10 ans, cette pianiste concertiste compositrice a investi ce site historique (plus grande grange cistercienne de tout l'Europe médiévale, affiliée à l'abbaye de Grandselve, déjà en pleine activité en 1162) ainsi que ses 22 hectares de terres pour le restaurer progressivement selon les savoir-faire ancestraux (colombage, torchis, pisé) et le réarborer en bio. Ce territoire, négligé et transformé en désert, ruine et dépotoir par la génération précédente, a repris vie grâce aux soins d'Orchia d'Orio : 3,5 km de haies champêtres ont été replantés, ainsi que deux vergers conservatoires, soit 200 fruitiers; des zones de tiers paysage (bocages spontanés) ont vu le jour. Les animaux de ferme (volailles anciennes, chevaux, ruches) y évoluent librement dans de grands espaces. De quoi avoir une belle fenêtre virtuelle sur la nature, en somme. 

C

Catholicisme

JesusMarie : Impressionnante bibliothèque spécialisée comprenant des centaines de livres parmi les "meilleurs livres de l'église catholique romaine : ceux du magistère romain, des docteurs de l'église, des pères de l'église, des saints et des grands mystiques catholiques." Si vous êtes un peu perdus, pour commencer, ouvrez une Bible et choissisez l'Evangile selon saint Jean, mon préféré, mais c'est très subjectif.

Cinéma

Open Culture : A ma visite, 1 150 films gratuits au compteur. C'est gratuit, c'est légal, et toute la difficulté est de savoir par où commencer... Un vrai cinéphile qui  passerait par là m'éclairera peut-être.

E

Editeurs

Editions Lacour : Peut-être la plus vieille lignée éditoriale de France, de père en fils depuis 1791. Ils passent sous les radars d'Amazon (mais pas de Mollat, nananère) et perpétuent la tradition du colportage de village en village. Leur éditeur actuel, Christian Lacour, a cru en deux de mes projets cargésiens, ce qui a donné les deux petits livres Cargèse autrefois... i et II. C'est une espèce de Grand Petit Poucet qui édite beaucoup, pas cher, du régionalisme, de l'introuvable réédité. Dans tous les sens suivant ses coups de coeur. Des livres-objets à l'aspect modeste, l'antithèse de Larroque, mais à dimension populaire et disponibles pour le plus grand nombre. Un éditeur à découvrir l'épidémie passée, aussi pour se remettre en tête qu'il n'y a pas que Gallimard, Grasset, etc, dans la vie.

Editions Larroque : Parce que, quand vous aurez vu à quoi ressemble un Larroque, vous considérerez comme moi les Pléiades comme d'aimables plaisanteries. Le pire, c'est que vous penserez "livres de luxe" quand l'éditeur, qui est parti de rien et n'a pas oublié d'où il vient, vous répondra simplicité et artisanat. Et fera tout pour que vous puissiez acquérir une de ses merveilles. C'est peut-être vers là qu'il faudra tendre aussi, après l'épidémie, vers des livres qui ont une âme d'archange... et peut-être, pour le milieu de l'édition, faire un chouia moins de cavalerie comptable. Oui, je sais, en confinement, on rêve plus haut et plus fort qu'ailleurs.

Encyclopédies imaginaires

Harry Potter : Si avec ça vous ne passez pas en année supérieure à Poudlard...

Star Wars Holonet : A ma visite, l'encyclopédie comptait 12 340 fiches, consultées 204 285 108 fois. C'est donc une source presque aussi fiable que ma source privée, qui doit, pour ma propre sécurité, et la vôtre, rester anonyme car elle est du côté impérial.

H

Humour

DTC : Dans ton chat. Perles de t'chat entre Geeks. Parfois un peu pour initiés.

RIRE-org : Se vante d'avoir plus de 5 000 blagues au compteur, en 40 catégories (Chuck Norris, contrepéteries, Corses, Bretons, Blondes, Fonctionnaires, Pape, etc;) Honnêtement, je n'ai pas compté, mais je veux bien le croire. De nombreux sketchs d'humoristes aussi. Ca, ça me pose plus de soucis niveau droits d'auteurs, mais la plupart sont aussi disponibles sur Youtube... qui rapporte, comme chacun le sait, des nanosalaires (merci Jean-Pierre Lang pour le néologisme). Peut-être voir à se mettre d'équerre sur ce sujet.

VDM : Le confinement, c'est de la merde, et je vous emmerde. Gloire au célèbre site  "vie de merde", qu'on ne présente plus.

I

Informatique

Discord : BEAUCOUP plus confortable que Facebook pour t'chatter, texte et voix. Elégant, fun, conçu pour les gamers mais hacké par des politiques et des enseignants. Sur Quelquesplumes.info, on est carrément fan. Personnellement, j'ai pris un abonnement Nitro pour les soutenir tellement ils le méritent. A noter qu'ils sont montés en puissance en ce moment, pour compenser les failles des serveurs officiels de l'Education nationale.

Miro : pour dessiner ou faire des schémas pour se faire comprendre de quelqu'un alors qu'on n'est pas côte à côte.

 

Et si vous profitiez du confinement pour apprendre à coder ? Entrer dans la danse, moins dépendre des préfabriqués de Facebook, Twitter, etc, et proposer votre empreinte sur le net ?

OpenClassrooms : Des cours en ligne, écrits et vidéos, vraiment très bien faits, dans tous les domaines "bankables" de l'informatique, et, il me semble, de l'entreprise aussi, de plus en plus. L'idée est de trouver un travail dans cette branche pour ceux qui sont faits pour ça. Je m'étais servi d'un de leurs cours, avec leur accord, pour monter philippeperrier.com avant de le laisser en jachère, Trump nouvellement président m'ayant l'air libre échangiste mezzu mezzu et ayant pris conscience, l'indignation première retombée que j'avais eu les yeux plus gros que le ventre pour un écrivain isolé. Mais je ne dis pas que je n'y reviendrai pas avec plus de doc. On me signale aussi Codeademy comme une très bonne source.

Whereby : Pour échanger en vidéo de manière ultra simple et gratuite.

J

Jeu d'échecs

Europe Echecs : Jouez aux échecs en direct et en différé. Apprenez les règles du jeu d'échecs, consultez les nombreuses leçons et vidéos, restez informés de l'actualité échiquéenne.

Jeux de Rôle

Donjons & Chenapans : Plus terrible que le Dragon, plus effrayant que le Beholder... le chenapan de quatre ou cinq ans avec qui vous êtes confiné et qu'il faut bien occuper... Une ressource un peu succincte mais très sympa comme première base pour les parents.

La Fédération Française de Jeu de Rôle : partenaire de Quelquesplumes.info. Le site incontournable pour découvrir et échanger autour de ce loisir qui est à la fois un formidable moyen de se faire des amis pour la vie et d'éveiller sa créativité et son imagination, tout en jouant avec des règles, des maths, des statistiques. Entre le conte au coin du feu des "Il était une fois.", le théâtre improvisé, et une part aléatoire avec des dés. NB. On peut y jouer aussi sur internet. Des initiatives s'organisent en ce moment.

Jeux de Société

Gus and Co : Une page de liens très bien expliqués d'où l'on peut rebondir vers des sites de jeux de société gratuits ou payants sur internet. Eh oui, des centaines de jeux !

Jeux vidéos

Il est assez facile pour des bricolos avertis qui prennent leurs responsabiltés de télécharger des jeux dont la licence n'est plus commercialisée, tombés dans une zone grise, illégale pour parler clairement. Mais outre que cela demande un peu de camboui pour faire marcher des jeux conçus pour les machines bien plus lentes, Quelquesplumes ne veut pas vous faire risquer une amende ou une panne dans cette période cruciale. C'est pourquoi nous vous renvoyons plutôt sur :

Le joueur du grenier : L'hilarant Grenier reteste pour vous des vieux jeux dans des vidéos si drôles que vous y trouverez autant de plaisir qu'en y jouant vous-même. Mieux, LUI, il a fini ces jeux même quand cela relève du tour du force.

Steam : la boutique de base pour se fournir en jeux vidéos sans sortir de chez soi. Comme dit l'une de mes sources : "On y trouve de tout, bonne catégorisation, y a du HITS, des projets alternatif, des beta, des mods, on peut y trouver les version dématérialisée de la plupart des titre commercialisés." 

Wargames

Strategikon : Le forum des jeux d'histoire. Sous-forums par périodes. Sous-forums de compte-rendus. Discussions par série et par thème. Possibilité de trouver des joueurs pour des parties.

Vassal : (en anglais) Vassal est un moteur de jeu pour construire et jouer sur internet à des adaptations de jeux de plateaux et de cartes. On peut jouer en direct ou par mél. Vassal fonctionne sur toutes les plateformes, est gratuit et open-source.

L

Linguistique

Je cherche, sans en avoir sous la main à proposer immédiatement, des pistes pour parfaire un vieux rêve polyglotte. J'ai étudié l'anglais et l'espagnol. Le latin, mais, honte à moi, pas le grec ancien (Cargèse, ton gamin est indigne). Je lis l'anglais sans trop de problème. L'espagnol plus difficilement. Pour les initiés, j'ai perdu mon espagnol, mais pas mon Soto. J'aimerais me remettre au latin, et, enfin, au Grec. L'Italie m'attire de plus en plus et je m'aperçois, sur le net, que je sais presque lire l'italien. Et, last but not least, je suis bien entendu à la recherche de toute ressource cinq étoiles en langue corse. Il serait temps que je m'y mette sérieusement, non ? Si vous avez des pistes, n'hésitez pas à les laisser en commentaire. Je les intégrerai après examen au fur et à mesure si elles me paraissent valables.

M

Musées

10 Musées disponibles gratuitement sur le net : C'est Versailles ! Mais pas que...

Musique

Opéra

L'Opéra de Paris : L'Opéra de Paris ouvre gratuitement ses portes virtuelles durant le confinement. Dis, Raphaël Fournier, notamment, ce serait avec plaisir, si tu as le temps de me les indiquer, que je découvrirai quelques ressources sur l'Opéra, que j'aimais beaucoup écouter en prépa, mais que j'ai laissé couler comme l'eau sous les ponts depuis : trop beau pour s'en occuper dans le quotidien. Cela tombe bien, nous ne sommes plus dans le quotidien.

Piano, orgue, orchestre

Orchia d'Orio : Une diva du piano qui vagueline et des grandes orgues qui dépotent avec qui j'ai le privilège d'être régulièrement en contact sur Facebook. La défense russe a été réfutée aux échecs, mais croyez-moi, la technique russe n'est pas prête de l'être au piano, qui est son maître instrument et avec lequel, écoute après écoute, elle me tire des larmes de bonheur. Cela dit, je donnerais cher pour m'amuser à l'orgue, qui fut mon instrument, comme elle, pour faire vibrer les églises et dépoussièrer les tuyaux dont on ne savait même pas qu'ils pouvaient encore servir. Allez faire un tour et dîtes-moi si vous saviez que le roi des intruments pouvait sonner comme ça. Elle compose aussi pour orchestre et a recréé avec patience un petit paradis bucolique dans le Sud-ouest. (voir Bucolique)

P

Personnages

Cyrano de Bergerac : Typiquement le genre de site sur lequel j'aimerais passer plus de temps... alors que je me laisse toujours avoir par le ruisseau Facebook, où une pierre roule sur l'autre. Cyrano de Rostand, c'est pour moi, la pièce presque parfaite : il y a tout, du rire aux larmes, de l'amour à l'épée, de l'honneur au ridicule. Un soir de grande inspiration, j'ai même, mais chut, rimé l'argument d'une suite possible, car, au fond, la seule faille de la pièce est de se cantoner aux V actes classiques alors qu'elle explose les canons sur tant d'autres plans. J'ai l'argument, rimé, c'est déjà beaucoup. Un plus grand que moi aura peut-être la pièce, si elle est possible à écrire. En attendant, flanez donc, tant pis, au pif, sur ce site "tout à fait très bien, et je crois m'y connaître. / J'ai du reste exprimé ma joie en trépignan." Un seul bémol : pour ceux qui cherchent le texte en français de la pièce, il est un peu caché dans la rubrique "traductions". C'est peu intuitif, mais cela renvoit à l'édition ABU (voir ABU) donc ça me va.

Philosophie

Apologues

Beaux textes : Une jolie collection d'apologues, de leçons de vie par le webmestre de RIRE-org. A savourer petit à petit, un par un.

Spinoza

Spinoza et nous : Je ne me définis pas comme philosophe et mon maître est Jésus, non Spinoza, mais si j'étais philosophe, c'est certainement spinoziste que je serais. Jamais vu une telle puissance mécanique de pensée si bien huilée, presque la Harley Davidson de la pensée, mais trop ardue, trop solitaire pour moi, et sauvant trop peu de monde "sed omnia qui sunt praeclara". Cela dit, la foi est une grâce qui peut être donnée ou pas. J'estime beaucoup les Spinozistes, surtout en souvenir de Renée Thomas, mon extraordinaire prof de prépa, même si je pense qu'ils sont dans l'erreur et que Dieu, c'est Quelqu'un. Un wiki, en somme, pour se frotter à la pensée de Spinoza, souvent roborative, géométrique, et qui oblige par rebond à mieux savoir soi-même où l'on en est.

Photographie

L'écriture au temps du Corona : à situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Chaque jour ici, vous trouverez une nouvelle photographie. Ce sera une façon de vous oxygéner l’esprit : l’écriture sera un moyen de laisser flotter votre imaginaire, de retrouver ici un espace de discussion autour de l’écriture.

R

Radio

RCF Corsica : partenaire de Quelquesplumes.info. Radio chrétienne et généraliste à la fois, RCF, et en particulier RCF Corsica où j'ai des attaches amicales si fortes, est encore sur le pont en temps de confinement grâce au nouveau matériel numérique de la station et à la la générosité de ses donateurs, la radio s'interdisant le tout-publicité. Epidémie oblige, il y aura moins d'actus, mais tout de même des nouveautés et des rediffusions. Pour ceux qui veulent vivre leur foi, partager de bonnes ondes, mais aussi s'informer, se cultiver, se distraire. La devise de la radio, en langue corse, est spartimu à goià : "la joie se partage."

S

Sciences

Ciel et espace : Cela vous changera cinq minutes de l'infiniment petit auquel, sauf exceptions, vous ne comprenez rien de plus que moi. De plus, on me dit que les podcasts de Ciel & Espace sont très bien faits.

Futura Sciences : Infomations scientiques généralistes. Et non, pour ceux qui en douteraient, le Covid19 n'est pas une arme de bioterrorisme.

T

Télévision

ViaStella : Je ne suis pas trop télévision, sauf ViaStella, à qui je suis reconnaissant de maintenir un lien de proximité fort et un service public de qualité. C'est simple : je mange à l'heure de leurs JT pour les écouter en direct. Je vois aussi du coin de l'oeil que Canal + passe gratuit pendant le confinement. Mais, honnêtement, je ne compte pas à profiter. Je ne suis pas le foot, même si je vibre aux champs de supporters corses. Je choisis mes films et les achète en DVD, et l'idée qu'ils puissent être coupés par des pubs me débecte. Les Guignols de l'info, qui ont toujours été en clair, sont morts, hélas. Alors bon...

Y

Youtubeurs

Ici Japon : Un expat super sympa vous fait découvrir le Japon qu'il connaît comme sa poche. Petite tendresse pour les vidéos sur les sectes japonaises et celles sur les scandales politiques. Ca nous ferait un drôle d'effet que les scandales politiques français soient traités à la japonaise...

LinksTheSun : Pour celles et ceux que le cri de guerre "échec de rimes !!!!&" interpellent et qu'il voudraient lever ce mystère.

Tatiana Ventôse : Ventôse de son mois de naissance dans le calendrier révolutionnaire, et aussi des lois, jamais appliquées, de confisquation de la richesse des riches en vue de redistribution. Elle parle de tout, principaement société et politique de ce que j'en connais. J'aime sa tension vers la rigueur et l'argumentation, son regard alternatif, son phrasé, son humour et sa clarté.

Un petit coup de Bourbon : Des vidéos issues de l'organe de presse indépendant garanti 0% financement de millardaire dedans Le Média. Je ne suis pas tout Le Média, mais j'avoue, j'aime bien m'envoyer un p'tit coup de Bourbon de temps en temps. Entendez, bien sûr, du Palais Bourbon, où siègent nos députés. J'aime les comptes rendus à la fois drôles, pluralistes, qui me semble honnêtes de ce qui se passe à l'Assemblée Nationale. Une façon, hips, d'allier, l'utile et l'agréable en faisant son devoir de citoyen, hips, actif.

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, j'ai passé la journée à l'ordi, j'ai mal au dos, mais je vous devais bien ça. Un immense merci à tout mon réseau Facebook qui a rendu cette page possible. N'hésitez pas, encore une fois, à proposer des améliorations. Le confinement, c'est plus ou moins difficile pour tout le monde. J'ai de la chance en la matière, donc des devoirs. A bientôt je l'espère dans les commentaires et pour des mises à jour !

Lu 71 fois Dernière modification le mercredi, 25 mars 2020 16:07
Philippe Perrier

Ancien journaliste littéraire pour Auteurs.net, Lire, L'Express, La Revue des Deux Mondes et RCF Corsica, métis corso-greco-mayennais, écrivain momentané à ses heures perdues. Co-auteur de "Cargèse autrefois I et II" aux éditions Lacour. Président Co-fondateur de quelquesplumes.info

- Ecrire, c'est sentir sur son clavier l'appel des hauturiers, des marins du grand large. Cela commence, en général, lorsque l'on se rend compte, non pas que l'on a pied dans le vide, mais que le vent est là et le navire au port, qu'il est temps d'embarquer.

Laissez un commentaire